9 erreurs de design de logo et comment les éviter

Créer un logo pour votre entreprise c’est comme faire appel à un avocat pour vous défendre à un procès. L’avocat travaille pour vous et vous présente sous le meilleur jour. Il vous présente, explique ce que vous faites et convainc le jury que vous êtes la meilleure version de vous-mêmes.

Alors que la plupart d’entre nous n’avons pas vécu la mauvaise expérience d’avoir des sueurs froides dans un tribunal, nous savons tous ce que c’est de vouloir faire bonne impression et de vouloir être apprécié.

Lorsque vous créez un logo, il y a 9 erreurs à eviter afin de faire que cette première impression soit bonne!

1. Y aller à l'aveugle

Vous avez une petite entreprise, personne ne s’attend à ce que vous soyez également artiste. Ceci dit, il est nécessaire de faire vos recherches avant de commencer la création d’un logo. Un logo destiné à de la photographie haut de gamme aura des critères différents de ceux d’un logo pour une société de construction. Il en va de même pour un écrivain indépendant comparé à une entreprise de finance. Si vous n’observez pas ce que fait la concurrence, vous passerez à côté à la fois ce qui se fait dans votre secteur mais également d’idées pour vos propres créations.

Regarder ce que les autres ont fait avant vous va vous permettre d’avoir une idée de direction. Vous allez pouvoir vous familiariser avec les logos de certaines grandes entreprises dans votre secteur d’activités, parcourir une liste de logos jusqu’à ce que certains vous parlent.

2. Se focaliser sur les tendances

Les tendances Logo en 2020

Lors de vos recherches, vous trouverez toutes sortes de tendances design qui ont toutes l’air super, et vous risquez d’être tentés de toutes les inclure dans votre nouveau logo.

Ce serait une très grosse erreur.

Les tendances se transforment souvent en clichés en moins d’un an, et le pire seraient que les gens voient votre logo comme étant carricatural ou dépassé.

Ce vers quoi vous devez vous diriger, c’est un à un logo intemporel qui ait toujours l’air actuel, pour signaler à votre audience que vous êtes à la page. Il ne s’agit pas pour autant d’ignorer complètement les tendances; évidemment certaines aideront votre logo à se distinguer et à laisser votre marque sur le monde. Cependant, beaucoup des tendances émergentes en design s’éteignent après une minute de gloire. Donc avant de suivre les tendances, veillez à évaluer lesquelles semblent éphémères et lesquelles vont durer.

3. Céder à l'encombrement

Nous avons parfois tendance à nous accrocher à certaines choses alors que nous n’en avons pas besoin, mais c’est un instinct qu’il faut essayer de combattre en matière de logos.

En parcourant le monde des logos, vous pourriez vous attacher à une palette de couleurs ou à une famille de polices de caractères – ce qui est génial ! Toutefois, ils n’iront pas tous bien avec votre logo. Simplicité = efficacité, tandis que surcharge = confusion pour votre audience.

Votre logo doit comporter le nom ou les initiales de votre entreprise, une icône, une police de caractères ou deux, et trois couleurs au maximum.

C’est tout !

A part un slogan, vous n’avez besoin de rien d’autre dans votre logo, inutile de mettre des symboles comme ‘™’ ou un copyright. N’oubliez pas que si un logo est trop chargé, il ne remplira pas son rôle et fera fuir les clients.

4. Oublier son audience

Vous vous demandez vraiment ce que votre audience a à voir avec la création de votre logo ?

Tout.

Comme nous l’avons expliqué plus haut, votre logo est censé éveiller la curiosité de votre audience et faire en sorte qu’ils vous voient sous votre meilleur jour. Oublier de prendre cela en considération lors de la création de votre logo c’est comme faire une omelette sans oeuf – vous n’obtiendrez pas grand chose.

Ca vous parait exagéré ?

Imaginez que vous souhaitez faire appel à une entreprise d’animation pour l’anniversaire de votre enfant. Vous avez eu de très bons retours sur eux, du coup vous faites une recherche sur internet et découvrez que leur logo est une tombe sur un fond noir. Quelle est la probabilité que vous fassiez tout de même appel à eux?

C’est ce qu’il me semblait.

Ayez toujours votre audience à l’esprit pendant toutes les phases de conception du logo afin de créer un logo qui l’attirera au lieu de la faire fuir.

5. Choisir les polices de caractères au hasard

Si votre logo n’a pas d’icône, cela signifie que la première chose que va faire votre audience c’est de lire (et de juger) le texte.

L’une des plus grosses erreurs que font les gens avec leur texte est de choisir la première police de caractères qu’ils voient, sans stratégie derrière. Les polices de caractères ont un sens et il faut que vous transmettiez ce message à vos clients, que ce soit pour leur dire que votre entreprise est élégante et sophistiquée ou avenante et concrète.

Par ailleurs, vous pouvez tout à fait choisir d’inclure un slogan à votre logo avec une police de caractères différente du texte principal. Toutefois, il y a un certain nombre de choses à NE PAS FAIRE avec les polices de caractères, familiarisez-vous avec les polices de caractères pour connaître celles qui vont ensemble avant de vous décider sur celles-ci.

6. Barioler de couleurs

Tout comme pour les polices de caractères, les couleurs de votre logo vont envoyer un message à votre audience sur votre marque. Même si vous aimez le violet et le marron, ce n’est pas une raison suffisante pour les utiliser dans votre logo.

Faisons un rappel de l’erreur n°4 concernant votre audience : Pourquoi la pensée d’un logo noir pour une entreprise d’animations pour enfants vous a immédiatement rebuté ?

La réponse tient au fait que les couleurs ont leur propre psychologie, que vous en soyez conscients ou non. Le bleu suggère la sérénité et la sophistication, le rouge apporte passion et énergie tandis que le noir ne transmet pas vraiment la joie de vivre.

Par ailleurs, tel qu’indiqué plus haut, vous avez intérêt à limiter les combinaisons de couleurs à trois maximum (telles que noir, blanc et une troisième couleur qui ressort). Trop de couleurs donneront un logo chargé, alors que deux ou trois offriront un design clair et net.

7. Se servir du mauvais fichier

Un fichier en haute qualité peut faire toute la différence entre un logo qui passe inaperçu et un qui a du succès.

Une fois que vous aurez votre logo, vous voudrez le mettre partout, ce qui signifie souvent le redimensionner en fonction du contexte. Malheureusement, les images pixelisées et JPEGs ne feront pas l’affaire car redimensionner ces fichiers rendra votre logo illisible et donc inutile.

Un fichier vectoriel, en revanche, vous permettra de redimensionner votre logo autant de fois que vous le souhaitez tout en préservant sa qualité y compris lorsque vous l’imprimez sur des documents professionnels et produits dérivés. Vous pouvez également utiliser les fichiers vectoriels pour éditer votre logo dans Adobe Illustrator ou dans un autre logiciel de conception.

8. Un mauvais positionnement

Bien que cette erreur surgisse après la conception, vous pouvez l’éviter en l’anticipant.

Vous allez vouloir mettre votre logo sur tout ce qui concerne votre entreprise, qu’il s’agisse de la page d’accueil de votre site internet ou de produits dérivés. Toutefois, nombreux sont ceux qui mettent leur logo partout sans se soucier de son aspect – ce qui est clairement une erreur.

Par exemple, les logos au centre d’une page internet ont l’air étranges, tout comme ceux qui font toute la largeur sur une carte de visite. (Le coin en haut à gauche de votre site internet est en revanche l’emplacement idéal pour votre logo, tout comme le milieu pour une carte de visite).

Avant de lancer votre logo, mettez-le partout. Essayez différents emplacements, tailles et dispositions et seulement après, décidez où le mettre.

9. Manquer de cohérence

Si vous avez conçu un logo et avez commencé à l’utiliser, vous pourriez être tenté de jouer un peu avec son style.

Ne le faites pas.

Avez-vous remarqué que nous n’avons pas illustré ce conseil avec une image ? C’est un exemple d’incohérence – et nous savons que c’est dérangeant ! Une fois que vous commencez votre marque avec un logo, vous devez vous y tenir. Lorsque votre audience commencera à vous connaître, elle associera votre logo à votre entreprise et le cherchera. Non seulement ça, mais elle vous fera confiance pour lui offrir ce qu’elle attend de vous, car votre logo est un baromètre de votre fiabilité.

Donc, ne commencez pas à jouer avec les couleurs, ni à changer la police de caractères en fonction des saisons. Faites-nous confiance – votre audience appréciera la cohérence sur le long terme.

A vous de jouer

C’est en faisant des erreurs que l’on apprend, mais votre logo sera plus efficace si vous les évitez au maximum. Maintenant que vous savez ce qu’il ne faut pas faire, lisez notre article sur comment réaliser un logo et lancer-vous dans le design !